Lieu : BOLIVIE

Communauté de MORADO K’ASA, Canton de Tarabuco, Province Yamparaez, Département de Chuquisaca.

Titre : Le « Sumak Kawsay » ou « lebien vivre », mise en œuvre d’une alternative au modele dominant ..

Historique : Hélène et Michel Peyrat ont travaillé de 78 à 81 avec Frères des Hommes en Bolivie. Aujourd’hui ils vivent 3 à 4 mois par an, dans la communauté quechua de Morado Kasa et y jouent un rôle de facilitateurs, pour créer des liens et mobiliser des compétences, des énergies, des richesses humaines et culturelles et rapidement passer la main aux Boliviens.

Objectif Général : Construire un modèle de société durable, le « sumaj kawsay » ou « le bien vivre », permettant aux petits producteurs quechua de vivre dignement sur leur terre, avec la fierté d’appartenir à une culture, à une histoire et de participer activement à la vie citoyenne au plan local, municipal, départemental, national et international à partir de la rénovation d'une maison « d’hacienda », propriété de la communauté de MORADO K' ASA, province Tarabuco, département Chuquisaca, en Bolivie pour en faire comme point d’appui le centre d’éducation et de formation émancipatrices Rijch’ariy ou « l’éveil »,

 

Les formations 2016/2018

  • Formation de 28 promoteurs de santé et mise en place de projets de santé communautaire avec 12 communautés
  • Formation de 16 promoteurs d’agro écologie avec un suivi en cours pour 8 communautés
  • Formation de 15 participants en couture et confection avec perspective d’intégrer le marché du travail soit en tant qu’auto entrepreneurs soit en tant que salarié
  • Formation de 12 leaders paysans de 10 communautés pour une citoyenneté engagée et responsable afin de renforcer la démocratie locale et départementale,

Toutes les formations techniques s’accompagnent de formations humaines et politiques ;

Bénéficiaires directs : une centaine de participants formés (dont 60% de femmes).

Bénéficiaires indirects : L’ensemble de la population des 12 communautés, soit environ 3000 habitants, dont 100% sont des paysans quechuas de culture « yampara », petits producteurs et encore marginalisés.